Vous êtes ici

  • Réforme Primaire 2016

    Programmes modifiés 2018

    Nathan vous accompagne et vous propose une synthèse des principaux changements de programmes en lecture, français, mathématiques et enseignement moral et civique.

    Pour découvrir toutes nos nouveautés 2019, conformes aux modifications de programmes, cliquez ici

Lecture

Approche syllabique : les grands principes

  • Un apprentissage du code dès le début de l’année et avec un temps d’apprentissage suffisant (au moins une séance par jour).
  • Une entrée par le graphème et non par le son.
  • Un rythme d’apprentissage rapide (au moins 2 sons étudiés par semaine), soit entre 12 et 15 graphèmes à étudier en période 1.
  • La lecture par les élèves de mots, de phrases et de textes entièrement déchiffrables.
  • En complément un travail de mémorisation des formes orthographiques des mots de manière à parvenir à une lecture fluide.
  • Des activités de lecture à mener conjointement aux activités d’écriture.
  • La lecture à voix haute : activité essentielle pour faire progresser les élèves (objectif : 50 mots lus par minute en fin de CP).

En complément du code dans un temps dédié : la compréhension

  • À partir de textes longs lus aux élèves (car non déchiffrables).
  • À partir de textes déchiffrables en cours d’année.

Français

Oral, lecture et écriture

  • Des séances spécifiques à la pratique de l’oral en lien avec les autres enseignements et en étroite relation avec la lecture et l’écriture.
  • Des activités de lecture indissociables des activités d’écriture. Rédaction de textes en lien avec la lecture.
    L’objectif : parvenir à écrire une quinzaine de ligne en CM2.
  • La fréquentation d’oeuvres complètes : cinq à dix sont à étudier chaque année.
  • Un enseignement explicite de la compréhension.
  • Un entraînement quotidien de la lecture à haute voix et silencieuse.
  • S’entraîner à lire avec fluidité : de 50 mots par minute en CP à 130 mots par minute en CM2.
  • Écriture quotidienne.
  • Importance de la copie.

Étude de la langue

  • Lecture et étude de la langue doivent être articulées.
  • Des séances spécifiques d’étude de langue : observation et manipulation d’énoncés oraux et écrits puis consolidation dans des exercices réguliers et répétés et dans des situations de lecture et d’écriture.
  • Dictée quotidienne.

Grammaire

  • Étude des types de phrases impératives et des formes de phrases exclamatives dès le CE1.
  • Introduction aux phrases complexes en CM2.
  • Identification de l'attribut du sujet uniquement à partir du CM2.
  • Analyse du sujet y compris quand il est composé de plusieurs noms en CM1 et y compris quand il est inversé en CM2.
  • Les compléments d’objet directs et indirects remplacent les compléments de verbe.
  • Les compléments circonstanciels remplacent les compléments de phrases.
  • Les compléments d’objet et les compléments circonstanciels sont étudiés sans distinction en CM1 et avec distinction en CM2.
  • Identification au sein du groupe nominal du complément du nom et de l’épithète en CM2.
  • Étude des 3 groupes des verbes : 1er groupe à partir du CE1, 2e groupe à partir du CM1 et étude des verbes du 3e groupe les plus fréquents dès le CE1 à l’oral et à partir du CE2 à l’écrit.
  • Le passé simple et le plus-que-parfait sont à étudier à partir du CM2.

Vocabulaire (lexique)

  • Sensibilisation aux niveaux de langue dès le CP à l’oral et à partir du CE2 à l’écrit.
  • Découverte de certaines racines grecques et latines en CM2.
  • Découverte de la notion de polysémie et de dérivation en CM2.
  • Découverte de la notion d’homonyme en CM1.

Mathématiques

Les programmes modifiés 2018 réaffirment la nécessité de :
- Donner du sens aux notions dans des situations basées sur la manipulation.
- Institutionnaliser les écritures mathématiques par des traces écrites qui ont valeur de référence.

Les repères de progression posent le cadre de la progressivité des apprentissages.

En CP

  • Travail de groupements par 10 dès la période 2.
  • Introduction des nombres jusqu’à 100 au plus tard en période 4 pour une maitrise en fin de CP.
  • Travail sur le sens des 4 opérations, introduction des problèmes à 2 étapes.
  • Maitrise des tables d’addition d’ici la fin de l’année.
  • Introduction de l’addition posée au plus tard en période 4.
  • Disparition des contenances.
  • Reproduction de figures sur papier pointé ou quadrillé.
  • Perception de la symétrie dans un environnement proche.

En CE1

  • Travail avec les centaines dès la période 1.
  • Apprentissage de la table de multiplication par 2 en période 2, des tables de 3, 4 et 5 en période 3 ; ces faits numériques doivent être mémorisés d’ici la fin de l’année.
  • Consolidation de l’ addition posée dès la période 1, apprentissage d’une technique de soustraction posée au plus tard en période 3.
  • Résolution de problèmes multiplicatifs en période 3, étude du sens de la division en période 4.
  • Résolution de problèmes sur les grandeurs avec les quatre opérations.
  • Reproduction de figures sur papier uni, reconnaissance d’axes de symétrie.

En CE2

  • Travail avec les milliers dès la période 1.
  • Introduction du symbole « : ».
  • Tables de multiplication par 6, 7, 8, et 9 en période 3 ; ces faits numériques doivent être mémorisés d’ici la fin de l’année.
  • Consolidation de la soustraction posée dès la période 1, multiplication posée tout au long de l’année.
  • Savoir compléter une figure par symétrie.

Enseignement moral et civique

Partage du programme en « 3 finalités » et non plus en 4 « cultures »

  • Respecter autrui
  • Acquérir et partager les valeurs de la République
  • Construire une culture civique

Changements majeurs

  • Accent mis fortement sur :
    • - Les valeurs et symboles de la République française, l’identité nationale
    • - Les droits de l’enfant et de l’être humain
    • - L’éducation aux médias
  • Nouveaux thèmes :
    • - L’organisation de la République (rôle de la région, du département et de la commune, du maire, des conseillers municipaux, du président, des ministres…)
    • - La francophonie