Vous êtes ici

  • Enseignement de spécialité : S.E.S

    Découvrez des informations sur les filières du supérieur, des métiers et des témoignages en lien avec l'enseignement de spécialité « S.E.S », rédigées par des spécialistes de l’ONISEP, pour vous aider dans vos choix d’orientation au Lycée

L’enseignement de spécialité présentée par un auteur

L’enseignement de spécialité Sciences économiques et sociales s’inscrit dans la continuité de l’enseignement de SES suivi en classe de seconde. Il vise à contribuer à la formation du futur citoyen soucieux de comprendre les grands enjeux économiques, sociologiques et politiques de nos sociétés contemporaines.

Quel est l’objectif de cet enseignement de spécialité ?
Les grands thèmes abordés en Première sont le fonctionnement de la monnaie et des marchés, le fondement du lien social dans nos sociétés modernes ainsi que la compréhension du vote et de l’opinion publique en démocratie.

Quels sont les attraits de cet enseignement ?
Le principal attrait de cet enseignement est de permettre aux lycéens d’étudier des thèmes et des notions qui leur seront utiles dans la poursuite de leurs études et dans leur future vie de citoyens. Cet enseignement de spécialité offre par ailleurs la possibilité de travailler autrement sur des enquêtes, des exposés, des débats ou des « jeux sérieux » pour valoriser le travail en équipe, l’autonomie dans la recherche d’informations et l’aisance à l’oral. Toutes ces compétences transversales seront importantes pour la réussite au grand oral de terminale, mais aussi un facteur important de réussite dans les études supérieures.

À quels élèves s’adresse cet enseignement de spécialité ?
L’actualité montre à quel point nos concitoyens sont sensibles aux questions économiques et sociales comme celle de la répartition des richesses. Cet enseignement s’adresse à tous les élèves qui cherchent à acquérir des connaissances et des méthodes de raisonnement propres aux SES pour mieux comprendre les grands débats qui traversent nos sociétés contemporaines. Il s’adresse aussi aux lycéens qui se destinent à faire des études où les compétences économiques, sociologiques et politiques seront valorisées.

Les filières de formation du Supérieur qui seront facilitées par cet enseignement de spécialité

  • Licences : Economie, Gestion, Administration économique et sociale, Droit, Sciences politiques, Administration publique, Information et communication Géographie, Sociologie, Sciences sociales, Sciences politiques, Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales, Informatique, Statistique et informatique décisionnelle
  • Classes préparatoires économiques et commerciales, Droit-économie, au Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG)
  • BTS : Management, Commerce, Gestion, Banque, Assurance, Professions immobilières, Economie sociale et familiale…
  • DUT : Carrières sociales, Gestion des entreprises et des administrations, Gestion administrative et commerciale, Gestion logistique et transport, Techniques de commercialisation…
 

il existe près d'une centaine de BTS et une vingtaine de DUT dans les domaines de la production et des services. Les bacheliers professionnels (BTS) et technologiques (DUT) sont prioritaires sur ces formations

 

+ d'informations sur le site HORIZON 2021

Certains des nombreux métiers en lien avec cet enseignement de spécialité

  • - Administrateur de biens,
  • - Administrateur judiciaire,
  • - Gestionnaire,
  • - Consultant,
  • - Sociologue,
  • - Responsable d’études en marketing,
  • - Responsable e-crm,
  • - Juriste,
  • - Responsable webmarketing,
  • - Responsable financier,
  • - Responsable RH,
  • - Inspecteur des douanes,
  • - Attaché territorial
 

Et de nombreux autres métiers…

Le témoignage d’Arielle, directrice commerciale un prestataire technique du e-commerce

Son parcours, en bref :

  • Bac S, spécialité maths
  • Licence en économie-gestion à Dauphine université
  • Master 2 entreprenariat à Dauphine université

Pourquoi avoir choisi des études en économie et gestion ?
Je ne savais pas spécialement quel métier je souhaitais faire et l’économie me paraissait être intéressante car elle ouvrait elle-même sur d’autres domaines ce qui me laissait de nombreuses possibilités professionnelles.

En quoi les sciences économiques et sociales vous servent-elles dans votre métier ?
Ce que j’ai appris dans ma formation me sert à analyser l’environnement d’un marché pour pouvoir l’aborder au mieux, à définir une stratégie commerciale, à avoir la bonne méthode pour m’adresser aux clients.

Et au quotidien ?
Au quotidien je comprends mieux l’actualité car j’ai fait de la macro-économie, de la micro-économie, du droit. J’appréhende mieux le fonctionnement de la politique. Lorsque je signe un contrat je sais s’il est valable. Cela me donne une compréhension plus simple de la vie de tous les jours.

Quelles autres disciplines étudiées au lycée vous servent aujourd’hui ?
L’anglais est indispensable, les maths servent pour avoir un raisonnement rigoureux, l’histoire offre des bases importantes pour comprendre le monde qui nous entoure, la philosophie donne aussi une méthode de réflexion sur la vie, le français permet d’analyser un texte et d’écrire sans faire de fautes d’orthographe, bref toutes les matières délivrent des méthodes qui leur sont propres et nous aident à réfléchir, analyser, synthétiser, rédiger…

Le témoignage de Caroline, conseillère indépendante en gestion de patrimoine immobilier

Son parcours, en bref :

  • Bac ES
  • Licence en sciences de gestion à Dauphine université

Pourquoi avoir choisi des études de sciences économiques et sociales ?
Nous baignons dans un système qui s’est construit autour de l’économie, de la politique et des sciences sociales. Il me semblait crucial d’appréhender ce monde de l’intérieur pour mieux en comprendre les rouages.

En quoi les sciences économiques et sociales vous servent-elles dans votre métier ?
Chaque année, les lois, les orientations politiques menées, la situation économique mondiale et son impact au plan national, influent sur l’évolution du comportement de mes clients. Je dois donc suivre avec attention les nouvelles économiques et sociales afin de les orienter dans leurs décisions d’achat immobilier.

Et au quotidien ?
Tout est économie ! Nous devons réfléchir aux conséquences de nos actes d’achat. Nos décisions influent sur de nombreux autres sujets comme le social, l’écologie, voire la politique, veillons donc à devenir des citoyens éco-responsables.

Quelles autres disciplines étudiées au lycée vous servent aujourd’hui ?
La littérature m’a ouvert les yeux sur les grands sujets de société. Au-delà, savoir s’exprimer à l’oral comme à l’écrit me paraît indispensable dans une activité de conseil et d’orientation clients. On me confie un patrimoine à gérer, ma crédibilité passe aussi par une excellente compréhension et une restitution orale et écrite efficace.
Dans ma vie de tous les jours, les mots jouent un rôle important. Je suis journaliste musicale et je restitue des chroniques de concerts et des interviews de musiciens. La maîtrise du langage est indispensable dans cet exercice.
La philosophie m’a aussi permis de donner du sens aux épreuves de la vie.
Enfin, l’apprentissage de l’anglais m’a offert la possibilité de voyager et d’aller à la rencontre de nombreuses cultures. C’est une langue universelle qu’il faut connaître pour s’ouvrir aux autres.

Le témoignage de Maxime, 22 ans, chargé de mission à la direction du développement durable et des achats dans un groupe du secteur de l’ESS*

*Économie sociale et solidaire

Son parcours, en bref :

  • Bac ES, spécialité math
  • CPGE économique et commerciale
  • Grenoble École de management

Pourquoi avoir choisi des études de sciences économiques et sociales ?
Les sciences sociales m’intéressaient davantage que les matières scientifiques. Je me suis naturellement tourné vers un parcours économique. Je pensais que cela m’ouvrirait plus d’opportunités de carrière.

En quoi les sciences économiques et sociales vous servent-elles dans votre métier ?
Dans mon métier les cours de science-économie me servent surtout à comprendre les grandes tendances de l’économie et comment marche la société en général. Cela permet d’avoir une première grille de lecture économique du monde de l’entreprise. On perçoit mieux quels sont par exemple les différents acteurs sociaux, ce qu’est une entreprise, comment elle fonctionne, quels sont ses objectifs même si j’ai trouvé que mes études n’intégraient pas suffisamment l’économie sociale et solidaire. Une de mes missions consiste à lutter contre le gaspillage alimentaire dans les restaurations collectives des établissements du groupe (hôpitaux, EHPAD…). Je lis et je synthétise des études, je vais ensuite dans les établissements pour voir comment fonctionne leur restauration collective afin de créer ensuite un guide pratique pour leur donner des outils et les aider à avoir les bonnes pratiques en matière de lutte contre le gaspillage.

Et au quotidien ?
Au quotidien ma formation m’aide à analyser l’actualité et à avoir plus d’éléments de compréhension des enjeux économiques de notre société.

Quelles autres disciplines étudiées au lycée vous servent aujourd’hui ?
L’histoire-géo est une matière essentielle pour mieux appréhender ce qui se passe autour de nous. Je trouve d’ailleurs que la plupart des matières ont leur importance car elles participent à nourrir notre culture générale. Je n’utilise pas trop les langues dans mon métier mais l’anglais crée un lien entre toutes les cultures et je l’utilise plus volontiers dans mes relations personnelles.